3 astuces pour profiter pleinement du temps des Fêtes

Publié par : | 26 novembre 2018

Le web regorge d’articles du type ‘’5 trucs infaillibles pour éviter de prendre du poids durant les Fêtes’’ ou  ‘’Comment survivre aux excès des Fêtes’’. Moi je vous inviterais plutôt à VIVRE pleinement cette belle période de l’année avec 3 astuces plus positives.

1. Évitez les résolutions… dont les diètes!
Si dès le début du mois de décembre vous prévoyez vous mettre à la diète en janvier, vous risquez inconsciemment de compulser sur la nourriture des Fêtes en vous disant quelque chose du genre ‘’Vaut mieux en profiter, c’est la dernière fois que je pourrai manger du sucre à la crème jusqu’en mars!’’ Cette pensée vous mène tout droit dans le cercle vicieux de la privation et des excès. C’est physiologique, mais surtout psychologique : dès que vous vous interdisez de manger certains aliments dans le désir de perdre du poids, votre cerveau se met en mode obsession et vous avez soudainement envie de manger tous les aliments interdits à l’extrême. Imaginez si vous présentiez une série d’objets à votre enfant et que vous lui disiez ‘’tu peux jouer avec tous les objets qui sont là, sauf celui-là!’’ Il va forcément vouloir jouer avec l’objet interdit, même s’il s’agit de quelque chose aussi peu intéressant qu’une roche! C’est la même chose pour les adultes. Croyez-le ou non, si vous vous donnez la permission de manger des desserts, des chips ou des friandises quand vous en avez envie, vous n’aurez plus de rages et vous sentirez plus le besoin de finir le sac pour être satisfait. Il faut toutefois s’assurer que cette permission soit permanente (= pour la vie!) et qu’elle ne soit pas camouflée par une condition (ex. je me permets un brownie, à condition que j’aille au gym demain). Ces conditions sont malsaines et entretiennent une mauvaise relation avec la nourriture et votre corps. Suivez vos vraies envies et apprenez à vous faire confiance. Plusieurs de mes clients ont fait la paix avec leurs aliments ‘’interdits’’ en se donnant la permission toute simple d’en manger plus souvent, même à tous les jours pour certains!

 

2. Vivez le moment présent

Si vous mangez la fondue au chocolat de votre grand-mère le soir du 24 décembre en visualisant votre souffrance qui vous attend sur le tapis roulant le 3 janvier… vous ne vous rendez pas service!  Non seulement vous ne savourez pas ce que vous mangez, mais vous ne profitez pas pleinement du moment présent avec ceux que vous aimez. La pleine conscience peut vous aider dans cette situation. C’est une méthode de dégustation avec les cinq sens qui s’avère très enrichissante pour les clients qui nous visitent. Avec cette expérience, on a l’opportunité de ressentir une entière satisfaction sensorielle après avoir dégusté les aliments, ce qui permet de se sentir plus contenté et d’éviter de vouloir se resservir à l’infini!

 

3. Laissez de côté la culpabilité
On a souvent l’impression que la culpabilité nous aide à nous ‘’contrôler’’, manger moins et perdre du poids, mais c’est tout le contraire! Aucun sentiment négatif face à la nourriture peut vous aider à perdre du poids, et la culpabilité est un des sentiments les plus négatifs qui soit! Plusieurs personnes se disent ‘’Ahhh j’ai triché et je me sens coupable, tant pis… je vais finir les chocolats au complet!’’ Vous comprenez que cette réflexion n’est pas du tout aidante et vous enfonce encore plus dans le cercle vicieux de la privation et de l’excès. Essayez plutôt de remplacer ce sentiment par l’acceptation et la curiosité. ‘’Pourquoi je me suis gavée dans les chips? Est-ce que j’étais stressée, ennuyée, fatiguée? Ou bien j’étais distraite en regardant la télé’’ Ces réflexions vous aideront à mieux comprendre ce qui s’est passé.

 

Si vous aimeriez être accompagné dans votre démarche vers une meilleure relation avec la nourriture et votre corps, en finir avec la culpabilité pour de bon et avoir une meilleure qualité de vie, nos nutritionnistes se feront un plaisir de vous accueillir dans leur bureau avec empathie, compassion et écoute. Il n’y a pas de bons moments pour consulter, une séance avant les Fêtes peut aider à mieux traverser cette période souvent difficile lorsqu’on éprouve une obsession pour le poids.

Prenez rendez-vous aujourd’hui!

Articles Pertinents