4 mythes sur les commotions cérébrales

Publié par : | 3 juillet 2018

Êtes-vous prêts à affronter les commotions cérébrales ? Cette problématique de plus en plus médiatisée gagne à être connue. Pouvoir la reconnaître rapidement peut s’avérer beaucoup plus important qu’on ne le pense, ça peut sauver des vies! Je vous présente 4 mythes sur les commotions cérébrales qui donnent du fil à retordre quand vient le temps d’agir.

1. Lors d’une commotion cérébrale, il y a toujours un impact sur la tête.

C’est faux ! Une commotion cérébrale est le résultat d’une accélération du cerveau dans la boîte crânienne, certes, mais ce n’est pas toujours le résultat d’un impact à la tête. Un coup reçu au corps peut aussi la causer. Le mouvement du cerveau se fera, dans ce cas, de manière indirecte.

2. S’il n’y a pas de perte de conscience, ce n’est pas une commotion cérébrale.

S’il y a eu perte de conscience suite à un impact, il y a de grandes chances qu’il y ait effectivement eu un traumatisme crânien. Cela dit, il n’y a pas toujours une perte de conscience lors d’une commotion cérébrale. Reconnaître les symptômes typiques d’une commotion cérébrale devient alors très utile. Une liste exhaustive des symptômes des commotions est disponible au lien suivant : https://aqmse.org/wp-content/uploads/2014/10/final-pocketfrprint.pdf .

3. Porter un casque protège contre les commotions cérébrales.

Malgré qu’un casque protecteur puisse limiter les blessures à la tête, il n’empêche pas la survenue d’une commotion cérébrale. Comme mentionné plus tôt, une commotion cérébrale peut avoir lieu sans impact à la tête. Le casque ne peut donc pas prévenir une commotion dans ces circonstances. Un casque protecteur peut cependant diminuer les risques de fracture crânienne et d’hématomes à la tête entre autres.

4. Si un joueur se sent prêt à retourner au jeu, il peut y retourner.

DANGER! Un joueur ne devrait jamais retourner au jeu suite à un impact à la tête ! Tout d’abord, la commotion cérébrale peut altérer le jugement. Ensuite, les symptômes de la commotion cérébrale peuvent se manifester jusqu’à 48 heures après l’incident. En cas de doute, vaut mieux ne pas prendre de risque! Faites affaires avec un professionnel de la santé pour le retour au jeu.

N’hésitez pas à contacter vos professionnels chez ABC Clinique Santé au 450-455-8500 pour toute question concernant les commotions cérébrales!

 

 

Articles Pertinents