Fibromyalgie : prenez votre santé en main!

Publié par : | 11 mai 2020

Point de vue occidental

Jusqu’à ce jour, il est admis qu’il est possible de traiter les syndromes de la fibromyalgie pour une meilleure qualité de vie. Ceux-ci sont nombreux (douleur, fatigue, sommeil non réparateur, dérèglements neurocognitifs, troubles de l’humeur, etc.) et leurs intensités varient d’une personne à l’autre. La douleur est habituellement la plus commune et la plus incapacitante. Une prise en charge optimale se concentre donc surtout sur la douleur et sur l’ensemble des symptômes que vit la personne avec un diagnostic de fibromyalgie. 

Dans l’idéal, le traitement se déroule avec une participation active du patient dans un contexte multi-facette, c’est-à-dire avec plusieurs approches, tout en demeurant personnalisé. On divise ces approches en deux, soit celle pharmacologique, concernant la prise de médicaments et celle dite « non pharmacologique », regroupant les interventions autres que médicamenteuses. Le guide canadien pour la prise en charge du syndrome de fibromyalgie est d’avis que cette prise en charge devrait englober les deux. Bien qu’il n’y ait pas une approche supérieure à l’autre, un traitement avec au moins une composante éducative ou psychologique et une composante liée à l’activité physique montrent un avantage chez les gens avec un diagnostic de fibromyalgie.  

Point de vue oriental

Comment parler d’acupuncture sans d’abord expliquer le concept de MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) ? 

La MTC repose sur l’observation de l’organisme dans son état dynamique. L’individu est considéré dans son ensemble, corps et esprit, avec ses forces et ses faiblesses et à l’intérieur de son milieu. Selon la MTC, plusieurs facteurs externes et internes peuvent influencer la santé d’un individu. L’objectif de cette médecine est de maintenir l’harmonie dans toutes les sphères qui gravitent autour de celui-ci.  La MTC se divise principalement en cinq types d’interventions : acupuncture (aiguilles), Tuina (massage chinois), pharmacopée chinoise (herbologie), diététique (selon les principes de la MTC) et Qi Gong (respiration-médiation). 

Syndrome de fibromyalgie ou maladie : 

La fibromyalgie est reconnue comme maladie par l’OMS depuis 1992. On la décrit comme une affection chronique douloureuse non inflammatoire de l’appareil locomoteur. On parle également de rhumatismes de tissus mous. Les caractéristiques de cette maladie ou syndrome sont des douleurs intenses, particulièrement au niveau des muscles et des tendons avec des douleurs à la palpation à certains points. En fonction de la saison, les douleurs peuvent varier et être plus prononcées par temps froid et humide, moins par temps chaud et sec. Elles entraînent une détérioration de la qualité de vie pour beaucoup de personnes. Le syndrome de fibromyalgie peut aussi être accompagné de signes et symptômes touchant non seulement le système musculosquelettique, mais également parfois le système neurologique, endocrinien, digestif, urinaire ou même reproducteur. L’aspect sensoriel ou cognitif d’une personne atteinte de fibromyalgie en est souvent grandement affecté. 

Comprendre l’explication du syndrome de fibromyalgie en langage de la MTC : 

Pour la MTC, la fibromyalgie se classifie comme une pathologie Bi rhumatismale, Bi étant une obstruction. Deux facteurs importants sont nécessaires pour engendrer le déséquilibre ou la maladie.

Zheng Qi (Énergie saine) ainsi que le Qi, le Sang, le Yin, le Yang, et particulièrement le Wei Qi (Énergie défensive) doivent être en déficience ou en Vide.

Les facteurs climatiques Vent, Froid, Humidité, etc, appelés également Xie Qi (Énergies pathogènes externes), doivent être plus forts que l’Énergie saine et défensive. C’est donc, quand le Zheng Qi et le Wei Qi sont trop faibles pour résister à l’attaque de Xie Qi, que la maladie survient. 

Les affections débutent quand les Énergies perverses (Bi Vent, Bi Froid, Bi Humidité) pénètrent dans le corps. Ils le font par la peau, plus particulièrement les pores. Ils atteignent ensuite les méridiens (réseaux internes complexes où l’énergie vitale Qi y circule) et provoquent des blocages périphériques de la circulation du Qi et Sang. Il en résulte de la douleur dans les muscles et dans les articulations. Il existe un autre Bi pathogène superficiel, le Bi Chaleur. Celui-ci sera caractérisé par de la douleur, accompagné de rougeur, d’une sensation de chaleur et d’une limitation fonctionnelle des articulations atteintes. Ce Bi Chaleur sera souvent combiné avec un Bi Vent-Humidité qui provient de l’externe. 

Par contre, il peut aussi y avoir un Bi Chaleur interne qui provient généralement de causes reliées à la vie moderne : de mauvaises habitudes alimentaires (consommation excessive d’aliments gras, épicés, d’alcool, etc.), de causes émotionnelles (stress, excès de réflexion, émotions refoulées, etc.), le surmenage, les maladies infectieuses, l’insomnie, etc. 

Pourquoi l’acupuncture?

L’acupuncture est reconnue pour aider à soulager les douleurs de façon générale. La stimulation des points d’acupuncture agira de différentes façons :

  1. Elle agira en stimulant les nerfs dans les muscles et autres tissus afin d’activer la libération d’endorphines qui sont en quelque sorte un anesthésiant naturellement libéré par le corps;
  2. Elle agira également comme anti-inflammatoire et favorisera la microcirculation locale, pour améliorer la mobilité articulaire, et favoriser la guérison des blessures.
  3. Des points à distance et/ou des points locaux seront utilisés selon l’affection de la personne. 
  4. D’autres points seront appliqués, suite à l’évaluation énergétique globale de la personne, pour rééquilibrer toutes les sphères affectées. 

Nos recommandations

Tout en gardant en tête ces lignes directrices provenant du guide de la fibromyalgie et de la Médecine Traditionnelle Chinoise, voici, de la part de vos professionnels ABC, des recommandations que vous pourrez appliquer dans votre quotidien: 

  1. Prioriser un sommeil de qualité, idéalement de 7 à 8 heures par jour. Si vous avez des doutes sur la qualité de votre sommeil, faites appel à un professionnel qui pourra vous aider et vérifier la présence de perturbateurs de sommeil, tel que l’apnée du sommeil.
  2. La présence de fatigue serait présente avec un syndrome de fibromyalgie dans 90% des cas. En plus de porter attention à la qualité de la nuit de sommeil, adoptez un mode de vie sain et actif. Priorisez une alimentation riche en protéines, vitamines et minéraux. Une nutritionniste sera une alliée appréciée pour une alimentation adaptée à vos besoins. 
  3. N’ayez pas peur de bouger! Vos muscles et vos articulations ne comportent aucune anomalie physique malgré la douleur ressentie. Il faut trouver un juste milieu dans vos activités sportives et de loisirs qui vous permettra de garder une bonne condition physique tout en respectant une bonne progression et votre niveau de douleur.
  4. Selon la MTC, il a été observé chez certaines personnes aux prises avec la fibromyalgie que des facteurs tels le stress ou la température ont pour effet d’augmenter la douleur. Nous vous conseillons donc une alimentation chaude ou à la température pièce afin de réduire le froid interne. Il est également recommandé d’éviter les aliments qui provoque de la chaleur interne pathogène, que l’on nomme les aliments « SAGE » : Sucre, Alcool, Gras, Épicé.  Afin de se protéger au niveau externe, bien se couvrir lors de températures froides ou humides, prendre des bains chauds ou appliquer des bouillottes d’eau chaude, notamment sur les pieds. 
  5. L’acupuncture peut être utilisée pour soulager différents types de douleurs autant lors de problèmes vertébraux, articulaires ou musculaires et rebalancer le corps dans son ensemble. 
  6. Joignez-vous à un réseau de soutien qui vous encourage dans votre auto-efficacité et qui vous propose des activités afin de faciliter votre fonctionnement au quotidien. Près d’ici, il existe l’Association de fibromyalgie et du syndrome de fatigue chronique de Vaudreuil-Soulanges. Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le www.afsfc-vs.org .
  7. Entourez-vous d’une équipe de professionnels de la santé qui vous considérera comme un partenaire dans ce cheminement vers une qualité de vie optimale. On dit que le vrai expert de la fibromyalgie est celui qui le vit à tous les jours. Trouvez ce qui fonctionne le mieux pour vous et n’hésitez pas à participer aux discussions et aux prises de décisions lors de votre prise en charge.

 

Valérie Giroux, kinésiologue et Caroline Daïf, Ac. professionnelles chez ABC Clinique Santé, prêtes à vous aider. 

Bienvenue! 

 

Références :

Deare, J. C., Zheng, Z., Xue, C. C., Liu, J. P., Shang, J., Scott, S. W., & Littlejohn, G. (2013). Acupuncture for treating fibromyalgia. Cochrane Database of Systematic Reviews, (5).

Mease, P., Arnold, L. M., Choy, E. H., Clauw, D. J., Crofford, L. J., Glass, J. M., … & Williams, D. A. (2009). Fibromyalgia syndrome module at OMERACT 9: domain construct. The Journal of rheumatology36(10), 2318-2329.

Fitzcharles, M. A., Ste-Marie, P. A., Goldenberg, D. L., Pereira, J. X., Abbey, S., Choinière, M., … & Shir, Y. (2014). Lignes directrices canadiennes 2012 pour le diagnostic et la prise en charge du syndrome de fibromyalgie.

Sun Pei Lin. Médecine Chinoise et Médecines Orientales. 1993;6:19-32.

Pour en savoir plus :

Vidéos de l’Ordre des Acupuncteurs du Québec: OAQ. Visite chez l’acupuncteur(e).

L’acupuncture, une solution éprouvée contre la douleur (1 : 36) : https://www.youtube.com/watch?v=lUymHGAEEXc&list=PLCdyDSHQLj-ccZSZfSIjigBOwGNn5-2Vd&index=2

L’acupuncture dans le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et chroniques (1 :27) : https://www.youtube.com/watch?v=EsKr8OHzyUQ&index=3&list=PLCdyDSHQLj-ccZSZfSIjigBOwGNn5-2Vd

http://sinomed.ch/fr/wp-content/uploads/2015/01/sinonews_1_2015_internet.pdf