OMG! Mes parents sont chiros! – 3e partie

Publié par : | 20 juillet 2017

Texte humoristique par Dre Stéphanie Beaudry-Séguin, Chiropraticienne.

(voir 1ere partie ici ou 2e partie ici!)


Bonjour!

Comme je suis encore dans le ventre de ma maman, la seule chose que je peux reprocher à mon père chiropraticien, c’est qu’il chante vraiment mal! Le reste du temps, c’est déjà mon héro parce qu’il aide ma maman et moi à être le mieux possible tout au long de cette grossesse. D’un autre côté, la grossesse rend ma mère… Parano? Obsédée? Complètement démente ?!? Voilà comment!
Sans parler de sa paranoïa alimentaire et des produits chimiques qu’elle évite comme la peste…

Voilà ce que ma maman me fait subir pour éviter les blessures :

1- Elle est obsédée par sa posture!
Elle tient sa tête droite, ses épaules reculées, ses muscles abdominaux contractés et son bassin bien centré pour éviter le dos creux (hyperlordose lombaire). Elle porte des souliers appropriés avec un support d’arche plantaire. Elle fait même attention à sa posture de dodo, dormant sur le côté avec un oreiller de corps qui soutient son ventre et placé entre ses deux genoux pour garder son bassin bien droit.

2- Go-go-go les exercices!
Prendre des grandes marches, nager, sans oublier le renforcement musculaire et les étirements, notamment de la région pelvienne (exercices de Kegel, à Googler, si vous ne connaissez pas!), font partis des activités qu’elle me fait subir quotidiennement. L’exercice l’aide à rester forte, ce qui aide sa posture (vous voyez le lien avec le #1?!?!) et qui va l’aider pour l’accouchement. Il est important de choisir le type d’activité physique. Il est possible de poursuivre les activités pratiquées régulièrement par la maman avant d’être enceinte, mais il faut éviter les sports d’impact et les risques de chute. Ma maman ajouterait de favoriser les activités qui sollicitent les deux côtés du corps de manière égale et d’éviter les sports asymétriques comme le golf ou le tennis. (P.S. Assurez-vous d’avoir l’accord de votre professionnel de la santé pour poursuivre ou débuter une activité physique particulière.) Relaxe maman!

3- Elle fait sans cesse vérifier son bassin, sa colonne vertébrale et ses articulations par mon papa, mon héro!
Elle fait vérifier ses articulations de manière régulière et elle n’attend surtout pas d’avoir mal. Dès qu’un inconfort se présente, un ajustement chiropratique s’impose! De cette manière, elle vit une grossesse sans douleur. De plus, faire vérifier son bassin et les ligaments qui s’y rattachent par un chiropraticien de manière régulière, diminue les contraintes que l’utérus peut avoir sur le bébé! J’ai donc de la place pour m’étirer et bouger comme je veux!

Bientôt, je vais me tenir la tête à l’envers… Il semblerait que c’est par là la sortie!

À bientôt!

[addthis tool="addthis_inline_share_toolbox_i2ls"]