Ongle incarné

Publié par : | 23 mai 2020
Votre ongle fait mal lorsque vous y toucher ? Votre orteil est rouge et enflé ? Une douleur vive survient lorsque vous accrochez votre orteil ? Il y a un écoulement le long de votre orteil ? Les couvertures de votre lit procurent une sensation inconfortable sur votre orteil ? Les chaussures plus serrées et la marche augmentent vos douleurs ?

Il est fort probable que vous souffrez d’un ongle incarné. Par contre, Bonne nouvelle! Le pronostic de guérison est excellent et on s’attend à une guérison complète!

Quels sont les signes typiques?

L’ongle incarné est une croissance de l’ongle dans la peau en bordure. Les premiers symptômes sont une légère inflammation et une douleur à la pression. Lorsque l’ongle persiste dans la peau, il peut y avoir des signes d’infection superficielle avec plus de rougeur, enflure et de l’écoulement associé. Dans un stade avancé de l’ongle incarné, il se forme un tissu de granulation rouge, l’orteil est douloureux à la marche et plus enflé. Il est important de le traiter à tous les stades afin d’empêcher l’infection de se former et de se propager au niveau de la peau, de l’os et du système.  

Quelles sont les causes possibles? 

Il y a de nombreuses étiologies possibles à un ongle incarné. En voici quelques-unes : 

  • Mauvaise coupe de l’ongle 
  • Mycose des ongles 
  • Traumatisme de l’ongle 
  • Mauvaises chaussures (Souvent trop serrée) 
  • Congénitale (Anatomie de l’ongle en pince ou ongle déformé)
  • Transpiration excessive 
  • Obésité 
  • Héréditaire

Malgré que le diagnostic principal est effectué cliniquement, il peut s’avérer utile d’effectuer une radiographie de votre orteil pour éliminer d’autres causes sous-jacentes et pour éliminer d’autres diagnostics.

Suis-je à risque?

Le champignon se développe dans un milieu chaud et humide. Il peut affecter l’ongle suite à un traumatisme, puisqu’il crée ainsi une porte d’entrée suffisante pour qu’il s’y prolifère. Les athlètes sont donc plus à risque en lien avec la transpiration et les impacts, d’où sa liaison étroite avec le pied d’athlète.  Le pied d’athlète (Tinea pedis) est une infection fongique au niveau de la peau, plus commune entre les orteils et qui peut provoquer des démangeaisons, rougeurs et brûlures.

Quels sont les trucs à la maison pour diminuer les douleurs?

  • Faire des trempettes dans un litre d’eau tiède avec deux cuillères à table de sel d’epsom de préférence. On peut effectuer 3-4 trempettes par jour durant 10-15 minutes tout en essayant de masser la peau vers l’extérieur. (Important de se laver les mains avant) 
  • S’il y a beaucoup d’écoulement, appliquer un bandage/pansement sec sans onguent pour le protéger et absorber l’écoulement
  • Si la rougeur progresse et que l’écoulement est blanchâtre, l’application d’un bandage avec un onguent antibiotique tel que bactroban/polysporin est utile. 
  • S’assurer de porter des souliers larges pour éviter le frottement et traumatisme 
  • Effectuer un bandage pour tenter d’étirer la peau et soulager la douleur (Figure 1) 
  • Prendre de l’acétaminophène/ibuprofène en vente libre pour diminuer la douleur associée 
  • Éviter de couper trop votre ongle, ce qui peut aggraver le problème et provoquer une infection superficielle

Figure 1

Référence : Eekhof JA, Van Wijk B, Knuistingh Neven A, van der Wouden JC. Interventions for ingrowing toenails. 

Quels sont les traitements? 

Il existe des traitements conservateurs et chirurgicaux que le podiatre peut effectuer pour vous. 

Les traitements conservateurs peuvent permettre de régler le problème de façon temporaire ou permanente. Toutefois, les études prouvent que les traitements chirurgicaux sont les plus efficaces pour éviter les risques de récurrence à long terme et pour régler le problème de façon permanente. 

Voici les traitements du podiatre : 

Conservateurs 

  • Coupe d’ongle médicale : Coupe de la portion de l’ongle infectée afin de réduire la pression et permettre la guérison. Possibilité de le faire sous anesthésie ou non. 
  • Orthonyxie (Voir Figure 2) : Application d’une orthèse d’ongle qui tente de corriger la déformation de l’ongle 
  • Application de bandage thérapeutique (Voir Figure 1) pour protéger l’orteil et étirer la peau 
  • Prescription antibiotiques topiques et oraux (Rarement nécessaire) au besoin 

Chirurgicaux

  • Chirurgie d’ongle incarné (Matricectomie) : Moyen efficace sous anesthésie qui ermet de retirer la racine de l’ongle de façon permanente (Enlever la racine de façon chimique) ou temporaire (Sans application de produit chimique) 
  • Chirurgie de tissus mous : Sous anesthésie, procédure chirurgicale qui enlève une portion de la peau et de l’ongle et qui nécessite des points de sutures. 

Figure 2 

Référence : Eekhof JA, Van Wijk B, Knuistingh Neven A, van der Wouden JC. Interventions for ingrowing toenails.

Consultez votre podiatre pour le diagnostic et le bon plan de traitement. Vous n’avez pas besoin d’un billet du médecin ou d’une référence pour consulter un podiatre, prenez rendez-vous dès maintenant. 

Références:

1. André, M.-S., et al., Treatment of Ingrowing Toenails With Phenol 88% or Trichloroacetic Acid 100%: A Comparative, Prospective, Randomized, Double-Blind Study. Dermatologic Surgery, 2018. 44(5): p. 645-650.

2. Bos AMC, Tilburg MWA, Sorge AA, Klinkenbijl JHG. Randomized clinical trial of surgical technique and local antibiotics for ingrowing toenail. British Journal of Surgery 2006;94:292?6

3. Eekhof JA, Van Wijk B, Knuistingh Neven A, van der Wouden JC. Interventions for ingrowing toenails. Cochrane Database Syst Rev. 2012 Apr 18;(4):CD001541. doi: 10.1002/14651858.CD001541.pub3. Review.

4. Haneke, E. « Controversies in the Treatment of Ingrown Nails. » Dermatology Research and Practice. 2012 

5. Heidelbaugh, J. J., & Lee, H. (2009). Management of the ingrown toenail. American family physician, 79(4), 303. 

6. Kruijff S, van Det RJ, van der Meer GT, van den Berg ICMAE, van der Palen J, Geelkerken RH. Partial matrix excision or orthonyxia for ingrowing toenails. Journal of American College of Surgeons 2008;206:148-153.

7. Terzi, E., Guvenc, U., rsen, B., Kaya, T., Erdem, T., rsen, & Mit. (2017). The effectiveness of matrix cauterization with trichloroacetic acid in the treatment of ingrown toenails.(Original Article). Indian Dermatology Online Journal, 6(1), 4.