Le top 5 des raisons pour consulter un chiropraticien avec votre enfant

Publié par : | 30 juin 2021

En tant que chiropraticiennes dans une clinique familiale où les enfants sont souvent présents avec leurs parents pour recevoir un soin chiropratique, nos patients nous demandent souvent pourquoi les parents nous consultent avec leurs enfants. Voici donc notre top 5 des raisons pour consulter en chiropratique avec votre enfant.

1. Votre enfant a une épaule plus haute que l’autre ou les épaules courbées vers l’avant.
C’est la fin de l’été, votre enfant s’est sûrement baigné une fois ou 2… Avez-vous remarqué s’il avait une épaule plus haute que l’autre? Ou si un de ses deux omoplates semblait plus décollé que l’autre? Joue-t-il beaucoup à des jeux vidéo ou passe-t-il trop de temps sur sa tablette, iPod ou téléphone intelligent? Qu’en est-il de sa posture durant ces temps-là? A-t-il de la difficulté à garder une bonne posture même quand il n’a pas ces jeux dans les mains?

Voilà quelques questions pertinentes et importantes que les parents devraient se poser puisque ces postures peuvent être signe de scoliose. Une scoliose est une déviation latérale de la colonne vertébrale et peut entraîner des malaises à long terme si elle n’est pas adressée.

2. Votre enfant marche en « canard » (les pieds tournés vers l’extérieur) ou avec les pieds vers l’intérieur.
Ces démarches peuvent suggérer que votre enfant a des troubles de hanche, genou ou pied avec certaines faiblesses musculaires – une situation qui se corrige. Une telle démarche, une fois corrigée, pourrait aider votre enfant dans ses performances sportives et limiter les risques de troubles posturaux et de troubles musculo-squelettiques dans le futur.

3. Votre enfant se plaint de douleur que vous croyez « douleurs de croissance »
A-t-il grandit rapidement dans les derniers mois? Se plaint-il de douleurs aux genoux, aux hanches, aux coudes? Les ‘douleurs de croissance’ sont souvent des troubles musculaires ou articulaires exacerbés par la croissance. La correction de ces débalancements musculo-squelettiques soulagent donc souvent les « douleurs de croissance ».

4. Votre enfant a tendance à s’asseoir en « W »
Ce cas concerne majoritairement enfants en bas âge. Il faut se méfier de cette position étant donné qu’elle peut causer un trouble au niveau des hanches et bassin que l’enfant peut garder à long terme. De plus, une telle posture d’assise est souvent liée à une faibless des muscles stabilisateurs du tronc. L’identification de la cause sous-jacente de cette mauvaise habitude est donc aussi importante à déterminer.

5. Votre enfant se plaint d’une douleur récurrente, telle mal de tête, de dos, de genoux, etc.
Si une douleur dure plus qu’une journée ou qu’elle semble revenir plusieurs fois dans un mois, un an, etc., il est important de la faire vérifier pour être certain qu’elle ne provient pas d’un problème sous-jacent.

 

Finalement, n’oubliez pas que la visite préventive en chiropratique est une avenue très intéressante pour éviter ou corriger rapidement de petits débalancements anodins qui pourraient prendre des proportions avec le temps. Alors… à quand votre rendez-vous chez le chiro avec la marmaille? 🙂

 

 

[addthis tool="addthis_inline_share_toolbox_i2ls"]

Articles Pertinents

Douleur de mâchoire

16 janvier 2019

Détox du printemps

18 mars 2016

L’acupuncture et les allergies respiratoires

08 mars 2018