Demeurer un parent sécurisant malgré la séparation

Publié par : | 10 septembre 2018

Depuis plus de 20 ans, dans ma pratique privée, lorsque j’entends les couples parler de leurs séparations, je reste sensible à combien chacune des personnes peut souffrir et oublier son rôle de parent durant ces moments difficiles. L’enfant ne sera pas tant affecté par la séparation que par les comportements de ses parents.

La séparation aura moins d’impact chez votre enfant selon l’attitude que vous adopterez. Voici quelques pistes à adopter (ou pas) avec votre enfant :

• Ne vous servez pas de lui pour transmettre vos messages
• Ne lui parlez pas contre votre conjoint; ne lui donnez pas de détails qu’il n’a pas à savoir (ex. : ta mère a des problèmes de boisson, ton père m’a trahi, je pense que tu ne seras pas en sécurité chez l’autre parent, etc.)
• Rassurez votre enfant que vous l’aimez toujours et qu’il n’est pas la cause de la séparation
• Offrez-lui un lieu sécurisant où sa routine restera la même
• Répondez à ses questions
• Prenez le temps d’entendre ses réactions : de peine, de colère, d’inquiétude. Ne les banalisez pas.
• Comblez son besoin d’affection et offrez-lui des moments seuls avec vous

La séparation met un terme à la relation de couple, mais elle ne met pas fin à la relation parentale.

Je vous offre donc un atelier pour répondre à vos questions, pour vous offrir des pistes et vous rassurer dans ce vécu de séparation auprès de votre enfant.

Chez ABC Clinique Santé
Mardi 20 novembre de 19h à 21h

Réservation au 450-455-8500

Louise Racine

Thérapeute en relation d'aide Plus d'articles du même auteur