La position ventrale!

Publié par : | 13 novembre 2019

Évolution de la position ventrale

La position ventrale est essentielle au bon développement moteur de l’enfant.  Le bébé a besoin d’être positionné sur le ventre dès les premières semaines de vie. 

Dans les premiers 3 mois, la position sera non fonctionnel pour le jeune bébé et il se concentrera principalement à redresser sa tête et la tourner.

À 3 mois, il va commencer à se supporter sur ses avant-bras et à élever de manière plus soutenue sa tête.  Votre jeune bébé peut maintenant tourner sa tête de chaque côté avec une légère extension du cou. Il commence donc à transférer son poids de chaque côté et à éveiller sensoriellement les différents muscles de son tronc, de ses épaules, de ses pectoraux et du haut de son dos (ceinture scapulaire).

À 4 mois, il est maintenant capable de tenir sa tête à 90°au centre et il prend un bon appui sur ses avant-bras.  Il a une belle extension dorsale et lombaire. Il commence aussi à rouler du ventre –dos, souvent par accident.

À 5 mois, il commence à pousser sur ses mains avec les coudes en extension (mini push-up) et à faire un reaching (essayer d’attraper un jouet devant lui) sans tomber sur le côté.  La roulade du dos —  ventre apparaît et elle est de plus en plus utilisée. Le haut de son corps commence à se dissocier de son bassin. Nous approchons le ramper !! 

À 6 mois, votre bébé fait maintenant de beau push-up sur ses bras ! De plus, à cause d’un meilleur contrôle aux hanches, il commence à se pousser en position 4 pattes.  Votre petit trésor peut même commencer à se déplacer au sol, notamment en pivotant sur lui-même et en roulant du dos — ventre et ventre — dos.

À 7 mois, la POSITION VENTRALE devrait maintenant être sa POSITION FAVORITE !!!  Ramper, pivoter et reculer sur le ventre devrait faire partie de son quotidien. Il devrait prendre facilement le 4 pattes et se bercer.  De plus, certains bébés commencent à essayer de se déplacer (certains vont piquer un peu du nez !).

À 8 mois, votre bébé devrait passer ces heures éveillées à vouloir explorer son environnement !  La marche à 4 pattes devrait être entamée et votre tout petit devrait aussi pouvoir s’assoir seul à partir de la position ventrale.  C’est aussi à cette période qu’il commence à avoir un intérêt pour se tirer auprès des meubles bas.

Certaines conditions médicales peuvent expliquer la difficulté à apprécier cette position chez certains enfants, notamment :

  1. Prématurité.
  2. Hypotonie / Hypertonie.
  3. Torticolis congénital.
  4. Altération sensorielle vestibulaire ou tactile.
  5. Faiblesse musculaire des membres supérieurs et de la ceinture scapulaire.

 

Pourquoi il est si important que mon bébé soit placé sur le ventre?

Au cas où je n’aurais pas été assez claire, LA POSITION VENTRALE EST ESSENTIELLE au bon développement des muscles du cou, des membres supérieurs, des pectoraux, du dos, des abdominaux et même des membres inférieurs.  Elle apporte beaucoup d’informations au niveau sensoriel, proprioceptif et vestibulaire.

Elle permet à l’enfant de bien développer et balancer sa force musculaire entre les extenseurs et les fléchisseurs, lui permettant ainsi de rouler, ramper, prendre et marcher à 4 pattes, tenir assis, se lever debout et éventuellement marcher !

Si votre poupon n’aime pas être placé sur le ventre, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un physiothérapeute en pédiatrie.  Une évaluation complète sera faite afin de voir les raisons derrière l’inconfort de votre enfant à explorer la position ventrale.  Il y a plusieurs façons de stimuler et d’amener l’enfant à augmenter sa tolérance sur le ventre, afin que son développement moteur global soit harmonieux et optimal !

 

Au plaisir de jouer sur le ventre avec votre petit trésor !

Julie Lamarre

Physiothérapeute en pédiatrie Plus d'articles du même auteur

Articles Pertinents

La santé du cœur

12 février 2018

C’est l’été!! Mes orteils sont libres, enfin!!

08 juin 2019

La fameuse posture!

20 novembre 2019