Le paradoxe de la posture parfaite

Publié par : | 13 avril 2019

Je ne pourrais pas compter le nombre de personnes qui arrivent dans mon bureau en me
disant : «Je le sais… je dois améliorer ma posture…» Pour une raison obscure, les gens qui ont le
moins besoin d’améliorer leur posture sont les plus nombreux à vouloir corriger la façon dans
laquelle ils se positionnent. Les personnes qui ont davantage besoin d’améliorer leur posture ne
s’en rendent pas nécessairement compte.

Est-ce que c’est grave de vouloir à tout prix avoir une posture parfaite ? Contre toute attente, je
vous dirais que ça peut être le cas… Lorsqu’on est en présence de douleur liée aux postures
prolongées, je remarque deux grands groupes de personnes : les colonnes de fer et les
courbures écrasées. D’un côté, nous avons ces personnes qui se tiennent très (un peu trop)
droit. Ils sont si droits qu’ils en ont mal. Leurs muscles deviennent raides et tendus à force
d’exagérer l’alignement vertical de leur colonne vertébrale. À l’opposé, il y a les gens qui, pour
moins forcer, s’appuie dans les courbes normales du dos. À force de s’appuyer sur leurs
structures inertes, ils développent des douleurs liées aux positions extrêmes des articulations.
Dans tous les cas, il est primordial d’être capable de contracter un muscle et de savoir comment
le relâcher, et cela, on l’oublie souvent…

Ce qu’il faut retenir

Une douleur posturale PEUT être causée parce que vous vous tenez TROP droit ou que vous
déployez un effort exagéré pour maintenir votre posture. Il peut être bien difficile pour certains
d’avoir une posture idéale. Si vous tentez de corriger votre posture, rappelez-vous que ce ne
devrait pas être douloureux et qu’il faut y aller progressivement comme dans tout exercice! Le
corps est une structure qui s’adapte à la demande qu’on lui impose. Commencez par tenir
quelques secondes, puis, on augmente la durée progressivement. N’hésitez pas à vous regarder
dans le miroir. Si vous avez des doutes par rapport à celle-ci, demandez conseil!