Chaussures

Quel est le bon choix de chaussures lorsque nous avons une blessure au pied? 

Voici les critères importants qui peuvent nous aider dans le processus de guérison et à long terme pour prévenir certaines blessures. Tout d’abord, il est important d’avoir une évaluation podiatrique et des conseils spécifiques à nos activités et notre type de pied.

1- La semelle extérieure du soulier devrait plier à la base des orteils, pas ailleurs!

2- Le contrefort devrait être ferme. La portion arrière de la chaussure, juste au-dessus de la semelle, ne devrait pas être molle.

3- L’arche de la chaussure devrait être renforcie. La semelle extérieure du soulier devrait être difficile à tordre.

 

4- Le talon de la chaussure devrait être plus haut à l’arrière de 5/8 à 1 po 1/4.

 

Astuces importantes: 

  • Magasinez en fin de journée, car vos pieds enflent;
  • Retirez la fausse semelle et déposez-y le pied (bonne longueur et bonne largeur);
  • Évitez les souliers à bouts pointus;
  • Choisissez des chaussures suffisamment profondes;
  • Évitez les chaussures sans soutien au talon;
  • Évitez les talons trop hauts.

Si vous désirez pratiquer un sport spécifique comme la course à pied, le tennis ou le golf, il est important d’avoir une chaussure adaptée pour ce sport, ce qui ne correspond pas nécessairement à la description ci-dessus d’une chaussure avec plus de support. 

Pour la course à pied, il est important de considérer l’indice minimaliste d’une chaussure. Un indice minimaliste élevé correspond à une chaussure légère et flexible alors qu’un indice maximaliste élevé est une chaussure plus lourde et plus rigide. 

Voici les 5 critères pour l’indice minimaliste: 

  • Épaisseur du talon;
  • Poids de la chaussure;
  • Flexibilité;
  • Différence entre la hauteur de l’arrière vs l’avant-pied;
  • Technologie de stabilité arrière.

Quels sont mes besoins; chaussure minimaliste ou maximaliste ? 

Le choix de la chaussure dépend de beaucoup de facteurs. Voici les facteurs analysés dans une consultation podiatrique: 

  • Analyse des chaussures portées antérieurement;
  • Niveau d’expérience en course à pied;
  • Technique de course (talon, mi-pied ou avant-pied);
  • Surfaces de course;
  • Blessures récentes et antérieures;
  • Objectifs de course.

Une chaussure adaptée à votre pied vous permet d’éviter d’aggraver ou de provoquer certaines pathologies communes du pied comme des douleurs en lien avec Hallux valgus, oignon, douleur au 5e orteil, orteils marteaux, corne, cors, oeil de perdrix et des ampoules. 

Prenez rendez-vous avec votre podiatre de Mirabel dès aujourd’hui.