Mon enfant marche toujours sur la pointe des pieds ! Est-ce normal ?

Publié par : | 29 novembre 2019

Un enfant qui se tient sur la pointe des pieds aussitôt qu’il est debout, qui se déplace sur la pointe des pieds, qui est incapable de déposer les talons au sol doit être évalué par un physiothérapeute en pédiatrie. Il n’est pas normal qu’un enfant ne puisse déposer les talons au sol, ou qu’il ne les dépose que très rarement.

Certains enfants sont plus à risque de marcher sur la pointe des pieds, notamment :

  1. Enfant avec problème de développement moteur ou du langage.
  2. Paralysie cérébrale.
  3. Dystrophie musculaire.
  4. Anomalie de la colonne vertébrale.
  5. Maladie des nerfs périphériques.
  6. Pieds bots.
  7. Différence de longueur de jambes.
  8. Prématuré.
  9. TSA.

Il existe, toutefois, un diagnostic d’exclusion, c’est-à-dire qui ne peut être expliqué par aucune raison.  Il s’agit de la marche en équin idiopathique ! Ce diagnostic est habituellement posé lorsque l’enfant marche encore sur la pointe des pieds après 2-3 ans sans étiologie connue.  Toutefois, cet enfant a été dûment évalué et toute causes médicales pouvant expliquer cette démarche ont été éliminées.

Dans le cadre de cette discussion, nous porteront attention sur les différentes causes qui peuvent expliquer la démarche sur la pointe des pieds (en équin), non-idiopathique, et qui, dans la plupart des cas, peut être améliorer par des exercices (étirements et renforcements musculaires).

Tout d’abord, l’évaluation en physiothérapie comporte plusieurs éléments dont l’évaluation de la souplesse musculaire des mollets de votre enfant.  Si une raideur est présente, des exercices d’étirement seront recommandés et vous seront enseigné. De plus, comme l’enfant tend à se fixer sur la pointe des pieds, il est très commun de voir une faiblesse musculaire au niveau des membres inférieurs, des problèmes au niveau sensori-moteur et des troubles d’équilibre.

On peut aussi observer un délai dans certaines acquisitions motrices.

Il est important de comprendre que la marche sur la pointe des pieds peut avoir des impacts sur le système musculosquelettique de votre trésor et avoir des conséquences à long terme, telles que :

  1. Hypoplasie du calcanéum.
  2. Raccourcissement du tendon d’Achille (surtout dans les périodes de croissance).
  3. Douleurs.
  4. Débalancement musculaire (sous-utilisation de certains groupes musculaires des jambes).
  5. Augmentation de la fréquence de blessures à la cheville.

 

Que dois-je faire si mon enfant marche sur la pointe des pieds?

Une évaluation en physiothérapie pédiatrique est recommandée afin de connaître la cause derrière ce mauvais patron de marche.  Le physiothérapeute sera en mesure de vous accompagner et de vous diriger face à la bonne démarche à prendre afin d’aider votre enfant à adopter un patron de marche optimal.

Dans tous les cas, il ne faut pas minimiser la problématique et croire que cette «mauvaise habitude» cessera d’elle-même !

 

Au plaisir d’aider votre enfant à marcher du bon pied !

Julie Lamarre

Physiothérapeute en pédiatrie Plus d'articles du même auteur

Articles Pertinents

Le torticolis chez le bébé

20 février 2019

Les blessures des danseurs

25 avril 2018

Les sacs à dos, comment s’y retrouver!

27 juin 2019