Physiothérapie pédiatrique

Chez le jeune bambin, les deux premières années de sa vie sont très importantes sur le plan du développement moteur. C’est en fait durant cette période qu’il va acquérir un très grand nombre de ses habilités motrices. La maturation de son cerveau ainsi que l’environnement dans lequel il évolue ont une très grande influence sur son développement moteur global.

Le nouveau-né et le jeune enfant découvrent principalement leur corps au travers du mouvement et du jeu. Pour parvenir à un développement moteur optimal, l’enfant doit expérimenter une bonne variété de mouvement et pouvoir explorer son environnement sous différents angles.

Toutefois, différents problèmes de santé peuvent limiter leur capacité à jouer et interagir avec leur environnement, ce qui peut mener à un retard de développement.

Pour cette raison, un enfant qui présente une atteinte musculosquelettique ou un patron de mouvement atypique doit être évalué en physiothérapie pédiatrique. Une évaluation approfondie sera faite et le physiothérapeute sera en mesure de vérifier que les séquences de son développement moteur sont correctement exécutées, symétrique et qu’elles suivent les normes correspondant à son âge.

 

Voici des conditions fréquemment traitées en physiothérapie chez les nouveau-nés et le jeune enfant :

• Torticolis congénital
• Plagiocéphalie
• Retard de développement
• Hypotonie / Hypertonie
• Atteinte neurologique (ex. : paralysie cérébrale)
• Pieds bots
• Dysplasie congénitale des hanches suite à la correction orthopédique
• Atteinte du plexus brachial
• Diverses atteintes orthopédiques

La physiothérapie pédiatrique englobe aussi les enfants légèrement plus vieux et les adolescents. Bien que les besoins diffèrent des plus jeunes, il n’en résulte pas moins qu’ils leur arrivent aussi d’avoir leur propre difficulté et défis. Que ce soit, une mauvaise posture, une blessure sportive ou autre incident, leur besoin est différent de celui des adultes, car leur croissance n’est pas achevée.

 

Voici des conditions fréquemment traitées en physiothérapie chez les enfants et adolescents :

• Problème de posture
• Entorse
• Contusion (déchirure musculaire)
• Douleur liée à la croissance rapide
• Altération de la démarche
• Suite à une chirurgie orthopédique ou à une fracture
• Syndrome fémoro patellaire
• Commotion cérébrale
• Instabilité à l’épaule (luxation)
• Atteinte neurologique

Il est important de savoir que la plupart des conditions musculosquelettiques et des retards de développement moteur, que ce soit chez le bébé, l’enfant ou l’adolescent, peuvent être traitées en physiothérapie grâce à des conseils et à des exercices spécifiques.

PRENEZ RENDEZ-VOUS EN PHYSIOTHÉRAPIE PÉDIATRIQUE AUJOURD’HUI!

Consultez la page de la physiothérapie générale