Les signes à reconnaître : La scoliose chez votre enfant ou votre adolescent

Publié par : | 12 février 2017

La scoliose est une déviation latérale de la colonne vertébrale. Alors qu’une légère déviation latérale peut avoir un impact « moins grave » (mais tout de même présent) sur la santé globale d’un individu, une scoliose importante peut avoir un impact majeur tel que la compression des organes internes comme le cœur et les poumons. Comme l’évolution de la scoliose se fait le plus souvent tout au long de la croissance, une détection précoce de la scoliose est primordiale.

  • Tous les enfants devraient obtenir de la part de leur chiropraticien une évaluation vertébrale au moins une fois par saison durant toute leur croissance afin de détecter les signes et prévenir la détérioration de leur santé neuro-vertébrale. C’est, selon moi, un strict minimum.

Au même titre que vous vérifiez la santé bucco-dentaire de vos enfants chez le dentiste sans attendre qu’ils se plaignent de maux de dents, vous devez vérifier la santé neuro-vertébrale de vos enfants même s’ils ne présentent pas de symptômes. D’ailleurs, la plupart des assurances privées couvrent ces suivis chiropratiques, alors pourquoi s’en passer?

 

En tant que chiropraticienne, je côtoie plusieurs colonnes vertébrales au quotidien(!!), voici donc, chers parents, pour vous aider, quelques signes que vous pourriez déceler facilement, indiquant une possible scoliose chez votre enfant ou votre adolescent et la nécessité de consulter rapidement.

Votre enfant ou votre adolescent :

  • A une épaule/omoplate plus haute que l’autre;
  • A une hanche plus haute que l’autre;
  • En penchant le dos vers l’avant, la colonne vertébrale apparait déviée en « S » ou en « C » au lieu d’être droite comme un « I »;
  • En penchant le dos vers l’avant, un bombement d’un côté de la colonne vertébral est visible.

 

 

Articles Pertinents